bimstr se positionne au Camer !!!

C’est officiel ! Le Cameroun tout entier peut se targuer d’avoir sa musicothèque 100% made in Camer. La nouvelle a été dévoilée ce 16 août 2017, au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue à Douala – et il a bien fallu que le boss de ce qui n’était encore qu’un projet, fasse le déplacement de la France pour son pays d’origine, pour en parler. Selon Anicet NEMANI (le concepteur du projet), il s’agit d’un portail musical qui a pour but premier, de « mettre la musique camerounaise au diapason ». Typiquement, cela sous-entend que BIMTR est en voie de devenir un moteur de recherches. « Tous les médias peuvent y venir faire des recherches en termes de musique », indique cet ancien rappeur qui auparavant, a écumé les stud’ de musiques aux côtés de Maalhox LeViber.D’un côté, BIMSTR (Be In Music Street) a aussi ce besoin-là, de rendre publique, les statistiques de ventes tout en restant dans l’air du temps avec des plateformes digitales tout comme le fait déjà Deezer, Spotify, Tidal, iTunes et bien d’autres. De façon plus détaillée, bimstr qui a #237RaisonDexceller (l’un de ses « hashtag » les plus connus), a pour ambitions entre autres de sensibiliser le public sur la consommation de nos propres musiques, le pousser à investir les show-cases et concerts, soutenir les artistes, les recommander et négocier des accords avec ces derniers pour ce qui de la monétisation ou des royalties.

Mais pour l’instant, cette idée d’être un acteur du streaming légal est en encore en chantier.

bimstr c’est avant tout :

  • Des freestyles. Car, ce média va à la rencontre des artistes peu connus pour leur donner une visibilité certaine sur sa page Facebook. Selon Brice Ondo, un des membres de cette équipe constituée de membres en majorités camerounais et un béninois, « nous comptons aller dans tous les coins du Cameroun pour fouiller de nouveaux talents ».
  • Des challenges
  • Des « Battle »
  • Des « beat maker Challenge »
  • « The View » qui est l’émission satirique présentée par Anicet NEMANI lui-même.

 

Depuis le 1er août dernier, bimstr comptabilise sur sa page Facebook, plus de 53.000 followers. Et déjà, ce « Google de la musique Camer » a décidé il y’a peu, de mettre en place un site mobile pour les jeunes passionnés de la musique Camerounaise, les artistes et les amateurs de musiques populaires et celles qui ont bercé notre enfance. Ainsi, grâce à ce site, comme l’explique Jack Napier un autre membre de ce media, « la musique renait via le site mobile bimstr ». Tout aficionados de la musique kamer pourra désormais faire ses propres Mix-Dj de 30 minutes pour des fêtes – trouver toutes les nouveautés musicales de l’heure – faire ses propres « playlist »

Pour la petite histoire, bimstr est un produit de l’agence digitale MBANAE qui excelle dans le marketing digital et, qui s’est donnée pour mission entre autres, de proposer des conseils en transformation digitale.

Pour ceux qui ne savent pas encore comment utiliser le site bimstr, laissez-vous guider par cette vidéo ou Jack Napier nous montre son fonctionnement.

bimstr se positionne au Camer !!! Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *