BLESSING PETROLEUM ACCUSE LA PRESSE DE DIFFAMATION

Le 7 Septembre 2017, la société Blessing Petroleum a été victime d’un acte diffamatoire. En effet, un article intitulé « Cameroun : Les 6 000 contribuables qui ne paient pas d’impôts » publié dans le cyberjournal 237online.com affirme que Blessing Petroleum fait partie des sociétés qui ne sont pas en règle au niveau de la fiscalité. Ceci insinue que Blessing Petroleum opère en toute illégalité ce qui n’est certainement pas le cas.

La LISTE DES CONTRIBUABLES (PERSONNES MORALES) NON ACTIFS DANS LE FICHIER DE LA DIRECTION GENERALE DES IMPOTS établie par la Direction Générale des Douanes comprend la société Blessing Company Limited (No M041712621104R) dont la raison sociale et le numéro de contribuable diffèrent de Blessing Petroleum S.A. (No M110900029355B) à l’exception du mot Blessing.

Blessing Petroleum a immédiatement décidé de prendre cette confusion faite par la publication 237online au sérieux car il y va de la réputation de l’entreprise, non seulement envers ses partenaires d’affaire mais aussi avec ses clients et consommateurs. C’est ainsi que la société a adressé aujourd’hui un courrier exigeant la correction de l’article diffamatoire et la rédaction d’un article d’excuse visant à réparer le préjudice occasionné.

« Ayant pour valeurs principales l’attitude intègre et la citoyenneté, c’est avec beaucoup d’attention que nous procédons aux contrôles et mises à jour de notre statut fiscal afin d’éviter toute complication pouvant porter atteinte à notre activité. » confirme la direction Blessing dans son courrier adressé à la direction de publication de 237 Online.

Nous avons reçu plusieurs appels venant de plusieurs partenaires et clients au Cameroun et à l’étranger s’interrogeant sur notre crédibilité après avoir lu l’article publié par 237online. Ceci dû au fait que la photo de Blessing Petroleum apparait au haut de l’article.

Plus tard, nous avons été informés du fait que l’article publié par ce cyberjournal est premièrement apparu dans le numéro du 7 Septembre 2017 du journal le Quotidien de l’Economie qui déclare Blessing Company une chaine de stations-service incluse dans la liste des contribuables qui ne paient pas les impôts, ce qui est une information outrageusement erronée.

Face à cette situation, Blessing Petroleum s’engage à obtenir réparation pour les dommages occasionnés par 237online.com pour avoir rapporté des informations mensongères en exposant principalement la réputation de Blessing Petroleum. « Nous exigeons aussi un démenti venant du Quotidien de l’Economie pour avoir commis l’erreur d’impliquer Blessing Petroleum dans ce scandale fiscal. »

Il y va de plusieurs années de travail pour construire la notoriété que Blessing Petroleum illustre aujourd’hui et nous ne saurons laisser des reporters malveillants la dissoudre aussi facilement. Nous ne pouvons laisser quiconque compromettre la confiance mise en nous par les institutions Camerounaises et Internationales, nos nombreux partenaires ainsi que nos clients et consommateurs. Nous userons de tous les moyens possibles, y compris juridiques, contre toute personne impliquée, pour corriger cette offense.

Toutefois ce jour 237online.com a corrigé son article et voici le lien de celui-ci : Article corrigé.

Source : Blessing Petroleum

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *