#DHF2015 : C’ETAIT DU « VENEZ VOIR »

Sacrée la plus grosse scène hip hop d’Afrique centrale, la scène du Douala Hip Hop Festival a su réunir sur le même podium les talents du Cameroun, aujourd’hui talents d’Afrique.

Pendant trois jours, plusieurs activités ont meublés le festival avec en prime à chaque fois un concert de musiques urbaines et un concours de danses urbaines qui opposait des « crews ».

Dans un environnement aussi décontracté  qu’est celui du monde urbain, on ne saurait parler de danse et de musique urbaine sans parler de street wear. Des stands gratuits dédiés au street wear étaient bien au rendez-vous au stade Soppo Priso de Bonapriso à Douala.
La marque WADJO de Desy Danga, le concept « TU DORS TA VIE DORT » de l’artiste rappeur Pol’Anrhy et autres street wear  n’ont pas raté l’occasion de se faire valoir dans ces dits stands du 26 au 28 Décembre derniers.
L’équipe du #DHF2015 a su mettre pour cette édition les petits plats sur les grands déjà en s’assurant que les étoiles montantes ( FRANKO et MAAHLOX de la musique urbaine camerounaise et même d’Afrique soit présentes sur cette prestigieuse scène avec cette surprise qui a rendu perplexe tout le public présent le dernier jour : la prestation inédite des Têtes brulées .

#DHF2015, est aujourd’hui à priori le seul et l’unique festival de musique urbaine d’Afrique central qui a su se positionner comme un rassembleur de talents avec plus de 70 artistes enregistrés soit plus de 70 prestations en seulement trois jours. C’est du jamais vu ailleurs dans la sous-région, et c’était du « VENEZ VOIR ».

La sixième édition est déjà entrain de se préparer, la cinquième à annoncer les couleurs de celle-ci et la team KWATAMAG souhaite longue vie à ce festival qui a su procurer du bonheur aux mélomanes en cette fin d’année.

Les kwatapeeps, rendez-vous en Décembre 2016 pour un show de dingue avec l’équipe #DHF.

Image par : DRYOU STUDIO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *