Ti-î festival

Après la crise, Bangui dévoile ses belles parures à Douala !

C’est une initiative de la chanteuse centrafricaine Idylle Mamba. Il s’agit d’un événement dédié à la promotion de la culture centrafricaine au Cameroun. Pour cette première édition placée sous le haut parrainage du gouvernement centrafricain, le grand public aura droit du 2 au 3 décembre prochain, à des prestations de danses, musiques ; mais aussi celles théâtrales, sans oublier diverses animations qui font la fierté culturelle de la RCA.

  

Ti-î festival qui signifie « notre festival » entend promouvoir hors des frontières centrafricaines, les uses et coutumes de ce pays qui a longtemps été ébranlé par des mouvements de guerre menés par des ex-seleka. Avec la crise, ils sont nombreux les centrafricains qui ont dû se réfugier au Cameroun.  Une chose que semble ne pas oublier Idylle Mamba. A cet effet, des kits scolaires et autres types de dons seront remis pour la circonstance aux enfants réfugiés. Grâce à Duke’ Ziki, l’association fondée par la chanteuse, une campagne de sensibilisation pour la paix aura lieu durant cette période, du côté du Stade Youpwe(Douala). « Il y’a beaucoup de centrafricains qui vivent loin de leur pays, depuis la guerre. Le message que nous aimerions passer est celui: d’unité. Qu’ils comprennent qu’ils doivent vivre ensemble même loin de leur pays » explique Idylle Mamba. Ainsi dit, toutes les communautés centrafricaines (chrétiennes et musulmanes) sont attendues à ce rendez-vous qui impliquera aussi la participation d’artistes camerounais. Parmi eux, Nernos le Kamsi, Le Berger, Ndaboro, le Ballet national de la RCA et bien d’autres.

Une façon selon la chanteuse, de partager le gâteau avec ses « frères » camerounais, le Cameroun étant devenu sa terre d’adoption ; mais encore, il est question de dévoiler aux artistes venus de la RCA, le savoir-faire camerounais.

#Followinners

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *